Éternel, le féminin ? rôle de la femme dans la société


Présentation

Selon Margaret Mead, la célèbre anthropologue américaine, la division sexuelle des rôles a pour fonction de contribuer au développement chez chacun du sentiment d’identité. Cette différenciation est à ce point importante, que le sentiment d’appartenance à un sexe primerait tous les autres : « la fille issue d’une race qui se considère comme supérieure vous dira qu’elle préfère être femme dans une race considérée comme inférieure plutôt qu’homme dans la sienne » ! Ces considérations datent de 1948. Depuis lors, la commercialisation de la pilule de Pincus a profondément changé la donne. En contrôlant la procréation, les femmes ont opéré, en Occident, une véritable révolution. Aujourd’hui, la division sexuelle du travail est pratiquement abolie, les stéréotypes de l’homme viril et de la femme féminine sont considérés comme obsolètes, les rôles parentaux sont pulvérisés… Qu’en est-il du rôle féminin dans cette nouvelle ère ? A-t-il perdu toute spécificité, ou joue-t-il encore sa partition en coulisse ? Assiste-t-on à l’avènement de l’androgyne ou à la perpétuation secrète de l’éternel féminin ?


Pour l’organisation d’une conférence, envoyez un email à : info@rolandpec.org

Version imprimable de cet article Version imprimable
© Roland Pec | | Plan du site |

Réalisation : Mieux-Etre.org